Le storytelling, une stratégie de marque essentielle


Le storytelling, une stratégie de marque essentielle

 

Le storytelling est l’une des plus anciennes formes de communication : celle de raconter une histoire. Mais comment s’y prendre pour que cette stratégie soit réussie ? Panacee vous éclaire sur le sujet.

En quoi consiste le storytelling ?

Cette technique consiste à assembler une série de faits et/ou d’événements liés à une marque ou un produit en y appliquant un arc narratif. Le storytelling consiste à utiliser une histoire plutôt qu’exposer traditionnellement des arguments de vente de marque ou de produit. Le but principal de cette technique est de communiquer les valeurs de la marque et de créer du lien. Cette stratégie permet alors de mieux capter l’attention et de toucher la cible par l’émotion et non par les faits comme une campagne traditionnelle. Elle peut également être utilisée dans le but de placer la marque comme un mythe.
La stratégie du storytelling est souvent utilisée dans le domaine de la cosmétique, la dermocosmétique, de la communication interne ou politique.

D’où et depuis quand existe cette stratégie ?

Elle nous vient des Etats-Unis mais a toujours existé, puisque l’être humain raconte des histoires depuis qu’il sait communiquer. Cependant, ce qui explique son importante présence aujourd’hui, c’est l’explosion du numérique avec l’utilisation de nombreuses plateformes. En effet, cela favorise une meilleure interaction avec le public, ce dernier a parfois la possibilité de créer la suite de l’histoire à travers les réseaux sociaux par exemple.

Comment réussir son histoire ?

Le storytelling peut utiliser des histoires réelles (mythe du fondateur ou de la création d’entreprise) ou créer des histoires imaginaires liées à la marque ou au produit. Cependant, pour pouvoir réussir sa stratégie, il faut raconter une histoire authentique qui véhicule personnalité et valeurs, avec une intrigue. Il faut aussi utiliser le même langage que son auditoire et bien respecter le schéma narratif d’un récit. Un bon concepteur en storytelling est quelqu’un de très créatif, qui a une facilité à raconter et ayant une bonne fibre émotionnelle.

Quels sont les avantages ?

Les avantages majeurs du storytelling sont sa visibilité, la qualité de l’audience et donc son taux de mémorisation. Effectivement, puisque l’on touche le consommateur par ses émotions, ce dernier sera plus attentif à une campagne de ce type. Le storytelling permet de se différencier des autres marques et ainsi d’attirer des consommateurs.

Un exemple qui vous transmet de façon directe les valeurs de la marque et touche vos émotions :

Pour la première fois